[Autoconstruction] Les « Eco-dômes », maisons-céramiques (1/3)

Nader Khalili, architecte d’origine iranienne et fondateur du Cal-Earth Institute en 1991, a été parmi les premiers à créer et développer des techniques de construction extrêmement résistantes et rapidement mobilisables dans des contextes d’urgence. Il a ainsi développé une technique appelée Super Adobe pour réaliser des abri d’urgence « Emergency shelters » ou « Sandbag shelter » (abris de sacs de sable) en milieu sinistré (tremblement de terre, ouragan, tornade, inondations, etc.).

Cette technique a également permis de créer de réels lieux d’habitations durables en forme de dôme. La terre est extraite du lieu même de construction et on en remplit des sacs de toile que l’on empile de façon à dessiner la forme de ces « éco-dômes ». L’ensemble est renforcé avec du fil de fer barbelé puis un feu est allumé à l’intérieur : une coque de terre cuite extrêmement solide et isolante (thermiquement et acoustiquement) se forme supportant l’ensemble de l’édifice.

Ainsi, la mise en place de ces maisons peut se faire rapidement (4 semaines en moyenne) par une équipe de 3 à 5 personnes sans qualification particulière en usant d’un minimum de matières premières – principalement le sable ou la terre et sans utiliser le bois – prélevés directement sur le lieu de construction. L’Iran, dont Nader Khalili s’est largement inspiré pour mettre au point ces techniques, a constitué le premier terrain d’expérimentation pour ces « maisons-céramiques ».

Avec différentes adaptations, cette même technique du SuperAdobe a pu servir pour construire de plus grandes infrastructures comme des écoles, des hôpitaux mais aussi des ponts, routes, stabilisations de cours d’eau, digues, etc. Le système a fait ses preuves à grande échelle en 1994 en Iran, lorsque le pays a dû mettre en place des camps d’accueil pour des milliers de réfugiés Irakiens. Le Haut Comité pour les réfugiés (HCR) et le Programme au développement (PNUD)  des Nations-Unies se sont également penchés sur la technique et les réalisations de Nader Khalili pour les expérimenter au Pakistan en 2005 et en Iran en 2002 comme abris pour les réfugiés des tremblements de terre. Entre-temps, en 2004, la structure de Nader Khalili a été récompensée par le prix triennal Aga Khan.

Aujourd’hui la technique du SuperAdobe de Nader Khalili a été exportée et mise en oeuvre dans plusieurs pays du monde (Etats-Unis, Mexique, Sénégal, Afrique su Sud, Inde, Pakistan, en France au Jardin des Plantes de Nantes). Le plan de la maison de base imaginée par l’architecte comptait une surface habitable de 40 m² environ. Depuis l’éco-dôme a évolué, les plans se sont complexifiés et les constructions se sont agrandies tandis que l’esprit du concept originellement né dans l’imagination de son concepteur reste intact : une alternative rapide, écologique  et économique aux constructions classiques.

Avec l’éco-dôme Nader Khalili a posé les premiers jalons de l’ère des constructions durables entièrement biodégradables et accessibles à tous.

Vidéos :

Publicités

[Eco-concept] Le kit de la maison en bois « Pobi »

La maison en bois industrielle, standardisée et… moins chère selon Pobi, du Groupe Jacob.

Nous vous proposons 4 vidéos sur la fabrication industrielle française de maisons en bois livrées avec une notice de montage et qui se montent en quelques semaines. Coût réduit de 10 % par rapport à une maison classique construite en parpaings.

Vidéo 1 : montage sur chantier d’une Maison Ossature Bois (MOB) à partir d’éléments fabriqués industriellement.

Vidéo 2 : vidéo produite par la société Pobi (Nièvre, 58) sur la fabrication et pose du kit XA (prototype) : une maison bois fabriquée et montée en un temps record de 3 jours. Découvrez toutes les étapes de la réalisation d’une maison en ossature bois.

Vidéo 3 : description du procédé industriel de fabrication des murs à ossature bois

Vidéo 4 : présentation générale de l’entreprise qui a pour objectif de se placer parmi les 5 leaders européens de la construction en bois.

[Intérieur] Vitres autonettoyantes BIOCLEAN

Double-fonctionnalité. Le vitrage isolant SGG CLIMAPLUS BIOCLEAN associe l’Isolation Thermique Renforcée et la facilité d’entretien des vitrages pour vos fenêtres, porte-fenêtres, vérandas et verrières.

Isolation thermique :

  • Vous réduisez vos frais de chauffage et évitez les déperditions d’énergie.
  • Vous exploitez au maximum la surface des pièces.
  • Vous évitez la formation de condensation sur les vitrages des pièces humides.

Facilité d’entretien :

  • Vous éliminez la corvée des vitres et augmentez votre temps libre : la saleté ne s’accroche pas, la pluie ou une pulvérisation d’eau suffit pour les nettoyer.
  • Vous diminuez vos dépenses d’entretien.
  • Vous améliorez par temps de pluie, la vision au travers de votre vitrage.

Grâce au double vitrage isolant SGG CLIMAPLUS BIOCLEAN, vous contribuez à la protection de l’environnement par la réduction de votre consommation d’énergie (diminution des rejets de CO2) et la moindre utilisation de produits d’entretien.