[Eco-junior] « Mia et le Migou » : une approche familiale de l’écologie

Sortie le 10 décembre 2008

Son long-métrage intitulé La Prophétie des grenouilles l’avait révélé au grand public avec plus de 1 200 000 entrées en France, Jacques-Rémy Girerd revient avec un nouveau film « Mia et le Migou« .

accueilmia

Mia est une fillette d’à peine dix ans. Alertée par un pressentiment, elle décide de quitter son village natal quelque part en Amérique du Sud pour partir à la recherche de son père. Ce dernier travaille sur un chantier gigantesque visant à transformer une forêt tropicale en luxueuse résidence hôtelière. La route est longue pour retrouver son papa. Mia doit franchir une lointaine montagne, entourée d’une forêt énigmatique et peuplée d’êtres mystérieux. Au coeur de ce monde de légende, la fillette découvre un arbre hors du commun et se confronte aux véritables forces de la nature. Une expérience extraordinaire… à découvrir au cinéma dans près de 300 salles le 10 décembre prochain. En attendant, on vous dit tout sur ce film qui a nécessité 6 ans de travail avec notamment la bande-annonce et un extrait de l’interview du réalisateur. Une belle approche philosophique et poétique de l’écologie pour toute la famille.

La bande-annonce de Mia et le Migou (dès 5 ans)

Extrait de l’entretien avec Jacques-Rémy Girerd : l’écologie, un rapport nouveau avec soi-même et avec la Terre

On retrouve de façon récurrente le thème de l’écologie dans vos films, la protection de la planète ? Si l’on s’intéresse aux êtres vivants, il ne peut en être autrement.

Mais encore ? Un film n’est pas seulement un scénario, si bon soit-il. Certes, l’histoire doit être captivante et bien fonctionner, mais les enjeux véritables se situent ailleurs. Le vrai film joue dans les infimes petits moments de vie proposés, dans les ondes relatives qui passent d’un personnage à l’autre, dans les intentions poétiques. Et précisément ici, dans ce rapport merveilleux à la forêt. J’aime imaginer que mon film communique intimement avec le spectateur, qu’il lui chuchote à l’oreille quelque secret, des fragments d’expériences vécues ou imaginées, des détails qui peuvent changer sa vie. Au fond, l’écologie c’est aller chercher les atomes de sincérité au plus profond du vivant. La planète a besoin qu’on s’ajuste sur cette longueur d’onde.

[…]

Mais quand même, ce promoteur totalement immoral, programmé pour détruire et cette petite fille courageuse qui veut aller de l’avant, l’allégorie est forte !

Oui, la nature est fragile, un rien peut la renverser et l’homme moderne a terriblement accéléré les déséquilibres. A l’échelle géologique, le mal est spectaculaire, certains disent irréversible. Seuls les enfants de demain seront sans doute capables de comprendre où l’homme doit aller. L’écologie, ce n’est pas seulement l’isolation HQE des maisons, la promotion des énergies renouvelables ou la réduction de l’émission des gaz à effet de serre ! C’est un rapport nouveau avec soi-même et avec la Terre.

Pour préparer ou compléter :

aux éditions Milan (parution novembre 2008) :

Album du film
Romans 8 – 10 ans
Romans 10 – 12 ans
Album de coloriage
Livre documentaire

Publicités